Désigner des « expériences touristiques » pour le web en 10 étapes - Consultant Etourisme et marketing touristique
Etourisme Consultant
18635
page-template-default,page,page-id-18635,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Désigner des « expériences touristiques » pour le web en 10 étapes

L’expérience est au cœur du marketing touristique. On ne vend plus un monument, une attraction, une activité, mais un temps fort à vivre, unique et mémorable. Dans sa préparation au voyage, le touriste est en quête de ce moment riche de sensations, générateur d’émotions positives dans lequel son imaginaire saura se projeter, s’immerger, pour s’assurer d’un moment de bonheur sur la destination.

Désigner une expérience pour valoriser sa destination sur le web ne s’improvise pas. C’est un travail minutieux qui doit valoriser les atouts et les avantages concurrentiels de celle-ci.  Il doit répondre aux nombreuses exigences du touriste connecté, telles que la visibilité et les principes de lecture sur le web.

Public

Directeurs, responsables de la communication, Responsables marketing, rédacteurs web

Durée

3 jours, soit 21 heures de formation

Les +
  • Cette formation s’inscrit dans une logique de projet de destination.  Elle est traitée comme une « formation-action » avec près de 70 % du temps consacré à des ateliers pratiques qui nécessitent la présence de 2 formateurs au-delà d’un groupe de 6 personnes afin d’assurer un suivi et du conseil individuel en mode « coaching ».
  • Les stagiaires travaillent directement sur un outil pratique mis à disposition qui décline en 10 étapes illustrées d’un exemple la construction et la rédaction de l’expérience
  • A la fin de la formation, le support PowerPoint en intégralité est transmis aux stagiaires
Références
  • CRT Occitanie (2018)
Objectifs
  • Comprendre l’environnement web et les comportements associés
  • Comprendre les composantes d’une expérience touristique
  • Maîtriser les principales règles de l’écriture sur les supports numériques
  • Apprendre à concevoir, à valoriser et à rédiger une expérience sur une page web de la séduction jusqu’à la vente (ou l’orientation vers la vente)
  • Intégrer les enjeux de la visibilité (SEO) dans la conception et rédaction de pages éditoriales de types “expérience”
  • Enrichir son contenu en valorisant sa destination
  • Valoriser les émotions positives et l’imaginaire dans la création du contenu
  • Décliner son contenu expérientiel sur les réseaux sociaux dans une logique de diffusion multicanal
Programme

Introduction : Rappel des enjeux et de l’intérêt de développer (en coproduction) du contenu éditorial de type “Expérience”.

Explication : c’est quoi une Expérience.

  • Les différentes composantes d’une expérience touristique.
  • Ses différentes dimensions.

Traduction d’une expérience sur un page web :

  • Les différents objectifs à respecter dans le déroulé de l’expérience : de la séduction à la vente (illustrés d’un benchmark)
  • Cadrage méthodologique pour construire une expérience sur une page web
    • Explication de la méthode en 10 points.
  • Atelier 1 : Désigner l’expérience
    • Cerner le contexte et le déroulé de l’expérience à vivre : poser toutes ses dimensions potentielles
  • Atelier 2 : Rassembler, trier et organiser les principaux contenus « texte » et « multimédia » de l’expérience
  • Atelier 3 : SEO – Définir le champ sémantique
    • A intégrer dans les textes
    • identifier les connexions possibles avec les autres contenus.
  • Mise en forme de l’expérience sur une page web :
    • Présentation de l’architecture fonctionnelle d’une page expérience
    • Présentation et gestion des micro-contenus
    • Rappel des grands principes de l’écriture web
  • Atelier 4 : Rédaction de l’expérience et choix des éléments multimédia associés, en cohérence avec la charte éditoriale
  •  La diffusion « multicanal » de l’expérience :
    • Identifier des zones d’influence : relais, prescripteurs, ambassadeurs, influenceurs …
    • Penser la déclinaison et « l’émiettement » des composantes de l’expérience pour une diffusion sur les réseaux sociaux.